Des vaches marines à Messanges

Des vaches marines à Messanges
Un projet d'implantation de vaches marines landaise près de l'étang de Moïsan est en train de voir le jour à Messanges en partenariat avec l'ACCA.


 L’ACCA de Messanges a sollicité la Fédération pour faire pâturer une partie des rives de l’étang de Moïsan par du bétail, notamment les vaches marines Landaises. Une  rencontre de terrain a été organisée avec Mrs Calorme, Lamoliate pour l’ACCA et Récarte, Lanusse pour la Fédération. Les modalités précises ont été discutées afin de pouvoir établir le projet.

 Le souhait de l’ACCA serait au minimum d’avoir des animaux en période estivale pendant la saison de fréquentation touristique. Ainsi la démarche aurait aussi un intérêt de communication comme sur les sites d’Aureilhan ou du Born. Les messages relatifs à l’implication des chasseurs et au bétail intéressent le public. La fédération a déjà un contenu de panneaux traitant de ces sujets.

Le pâturage de marais par des bovins présente l’intérêt d’obtenir une bonne consommation des hautes herbes et des ligneux. Ce type de bétail nécessite l’implantation d’une clôture stable avec 5 rangées de fil de fer barbelé. Sur ce site la clôture ne serait à poser que sur la limite terrestre (nord et est) du futur pâturage, au sud et à l’ouest les bras d’eau et l’étang sont suffisants pour retenir les animaux. La longueur à équiper est de 700 ml, 4 passages équipés de portails sont à prévoir afin de pouvoir accéder pour l’entretien, les manipulations du bétail etc.… Il ne sera pas utile d’installer d’enclos de contention fixe compte tenu de la surface et donc de l’effectif, l’enclos mobile de la FDC suffira. De plus, du fait de la fréquentation du site et de l’emplacement du point de chargement, une installation permanente poserait un problème esthétique dans le paysage.

Surface totale close :      7ha35 ainsi décomposée :

  • 4ha91 de prairies humides inondables
  • 1ha de prairies sèches
  • 1ha44 de bois/bosquets

Effectif d’animaux : 4 à 5 têtes selon l’âge.

Période de pâturage : la fédération a besoin de sites côtiers qui permettent l’introduction de bétail tôt au printemps. Ainsi sur Moïsan le pâturage serait de février à septembre. 

Vous trouverez plus d'information sur cette race bovine en voie de disparition ici